Clothilde Bizolon,

une générosité légendaire

Exposition

Samedi 19 et dimanche 20 septembre / Gratuit

10h-12h / 14h-17h
Lieu : Mairie de Coligny
Place de la Mairie, 01270 Coligny

www.mairie-coligny.fr

Marie-Josèphe Clothilde Thévenet nait en 1871 à Coligny dans l’Ain, elle deviendra une personnalité lyonnaise et la mère des poilus. Elle épouse Joseph Bizolon, et à la naissance de leur fils Georges, la famille s’établit  à Lyon, quartier de la gare Perrache, où ils ouvrent une cordonnerie.

Veuve, Georges parti au front en 1914, elle décide à sa manière de soutenir le moral des troupes en installant une buvette de plein air dans le hall de la gare où elle propose gratuitement aux soldats en transit du café, vin, bouillon chaud,  pain et quelques mots de réconfort.

Son fils unique meurt en 1915 et Clothilde continue de se dévouer et se mobiliser pour les autres soldats qui par respect et gratitude lui chantent la Madelon et la surnomme maman des poilus. La ville reconnaissante du bien-fondé de son œuvre lui construit un abri en dur à l’extérieur devant l’hôtel Terminus.

Dès 1938, elle transforme la boutique de son mari, en bouchon lyonnais d’où elle s’occupe de ses œuvres charitables et rouvre lors de la deuxième guerre mondiale, sa buvette à la gare de Perrache.

Femme au grand cœur, symbole de la mobilisation civile, elle appartient au cercle des mères lyonnaises. Décorée de la Légion d’honneur en 1925, sa rencontre avec l’histoire l’a rendu célèbre mais elle connaîtra en 1940 une fin tragique à la suite d’une agression.

 

Intervenant·e·s : Marie Pierre Lahaye, Anne Marie Robin, Michel Perreal.

© Jules Sylvestre, Lyon

blason Coligny.jpg

Les Journées du Matrimoine en Auvergne-Rhône-Alpes